Conduire sans lunette de vue

Comment la vision affecte-t-elle le permis de conduire ?

La fausse vision n’exclut généralement pas le permis de conduire. L’utilisation d’aides optiques est autorisée pour les performances visuelles requises. Pour cela, les deux yeux doivent atteindre au moins 50 % de vision par leurs propres moyens.

Les examinateurs notent le soutien nécessaire d’une aide visuelle dans le résultat du test de vision. Cela est indépendant du fait que vous ayez réussi le premier test avec des aides visuelles ou qu’un rapport ophtalmologique ait été exigé.

Les restrictions, conditions et informations complémentaires correspondantes sont inscrites sur le permis de conduire de l’UE avec des numéros de code dans la case 12.

 

Que signifient les chiffres clés figurant sur le permis de conduire de l’UE ?

Les inscriptions figurant sur le permis de conduire de l’Union européenne prescrivent de manière contraignante les aides optiques que le conducteur du véhicule doit utiliser :

01 : Correction de la vue et/ou protection des yeux
01.01 : Lunettes
01.02 : Lentilles de contact
01.03 : Lunettes de sécurité
01.05 : Protection des yeux
01.06 : Lunettes ou lentilles de contact
01.07 : Aide spécifique à l’optique
Les lunettes de sécurité ou de protection des yeux sont souvent montées sans vision. Dans ce cas, la coloration des verres ne sert qu’à compenser la sensibilité accrue à l’éblouissement.

Les aides optiques spécifiques comprennent des rétroviseurs plus grands ou des systèmes optiques d’aide à la conduite.

Celles-ci sont nécessaires, par exemple, en cas de restrictions physiques à la liberté de circulation.

 

 

Pénalités en cas de conduite : À quoi peut-on s’attendre ?

Une bonne vue d’ensemble est essentielle dans le trafic routier. Si vous ne portez pas les aides visuelles prescrites lorsque vous conduisez, c’est avant tout un risque pour la sécurité. Cette négligence peut également coûter cher.

Lors d’un contrôle routier, les policiers peuvent identifier directement un oubli grâce au numéro de code figurant sur le permis de conduire. Ils doivent compter avec une taxe d’avertissement de 25 euros.

En cas d’infractions multiples dans un court laps de temps, la somme peut s’élever jusqu’à 2 000 euros. La base juridique est fournie par la loi sur la circulation routière (StVG) au § 24.

Si vous causez un accident sans les aides visuelles prescrites, l’infraction tombe sous le coup du droit pénal. Des amendes élevées ou des peines de prison ainsi que sept points à Flensburg et le retrait de votre permis de conduire sont menacés. Le code pénal (StGB) règle les détails au § 229.

En cas de condamnation pour dommages corporels par négligence, une peine de prison allant jusqu’à trois ans ou une amende est possible. Une condamnation pour homicide par négligence peut porter la peine de prison à cinq ans.

En outre, l’assurance automobile peut réduire ses prestations. Toute personne qui provoque un accident sans les aides visuelles prescrites commet un soi-disant manquement à une obligation. En cas de négligence grave, l’assurance responsabilité civile peut même refuser de la couvrir complètement. Cela est rendu possible par l’article 28 de la loi allemande sur le contrat d’assurance (VGG).

 

Quelle est la durée de validité des résultats des examens oculaires ?

Les conducteurs de camions, d’autobus ou de taxis commerciaux doivent renouveler leur licence au plus tard après cinq ans. Un nouvel examen de la vue est également prévu à cette occasion.

Les conducteurs ne doivent généralement présenter qu’un examen de la vue pour l’examen du permis de conduire. Ce test ne doit pas dater de plus de deux ans. Après cela, aucun autre test d’acuité visuelle n’est prescrit.

Toutefois, les inscriptions figurant sur le permis de conduire doivent toujours être à jour. Par exemple, si vous portez des lunettes et que vous changez de lentilles de contact, vous devez faire changer le numéro de code de 01.01 à 01.02.

Dès que vous constatez vous-même une diminution de l’acuité visuelle au volant de votre véhicule, un contrôle visuel volontaire est conseillé.

 

Conclusion : sanctions en cas de conduite sans lunettes

Pour les contrôles routiers sans mise en danger de la circulation, l’infraction coûte 25 euros.
Ceux qui causent un accident s’exposent à une lourde amende ou à des peines de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans, ainsi qu’à sept points à Flensburg et au retrait de leur permis de conduire.

Une négligence grave peut réduire ou supprimer complètement la couverture d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *